Bastien Lucas, lauréat 2009 de la catégorie « musique »

Publié par le 14 octobre 2009 dans Archives

bastien-lucas

Jeune auteur compositeur plein d’humour, Bastien Lucas a reçu le prix Ici & Demain 2009, catégorie Musique. Cet étudiant en musicologie à La Sorbonne,  âgé de 27 ans, a présenté deux concerts lors du festival Ici & Demain 2009, l’un au Théâtre du Châtelet, l’autre aux Trois Baudets.

Un piano et une guitare

Seul sur scène, Bastien accompagne ses compositions, tantôt au piano, tantôt à la guitare. Autant passionné de rock que de classique, il propose un style évoluant entre chanson française, musique classique et songwritting à l’anglaise.

Portrait de Bastien Lucas

« Mon premier album s’appelle essai. Parce que c’est un essai et que si ça va pas on recommence, et un essai au rugby, ça se transforme toujours« . C’est ainsi que Bastien Lucas définit son travail, dans une perpétuelle expérimentation. Bastien a commencé le piano à 7 ans et a ensuite découvert la guitare à l’adolescence. La musique classique est venue plus tard, lorsqu’il intègre le conservatoire et s’inscrit en musicologie à La Sorbonne (« pour pas faire trop peur à ma mère, qui m’imaginait finir à Pigalle avec ma guitare, ce que je vais faire d’ailleurs puisque je vais jouer au Trois Baudets! », explique-t-il avec humour), avant de se prendre peu à peu au jeu, jusqu’à devenir un passionné de classique. « Ma passion pour le classique est d’autant plus sincère qu’elle est venue tardivement, je n’aurais pas su si j’aimais vraiment si j’avais été baigné dedans tout-petit au sein de ma famille« .

Ses thèmes, Bastien les aime ambigus, contrastés : « j’aime dire je t’aime et je te déteste dans une même chanson, parce que c’est ça la vie ». Le jeune chanteur est dans une perpétuelle recherche musicale : comment fondre musique classique et musique plus actuelle. « Concilier musique actuelle et musique classique c’est pas juste mettre des violons ! ».
Bastien propose au public un concert en toute simplicité, et entre deux chansons il improvise avec humour de petites interventions.

Sa participation à la 6e édition du festival Ici & Demain est partie d’une volonté de « toucher d’autres gens, sortir de la fac et avoir accès à des salles prestigieuses, avec une entrée gratuite, sans pression financière« . Après le festival, place à l’enregistrement d’un deuxième album. Le jeune chanteur va également continuer sa rencontre avec le public, en sillonnant la France pour des concerts, notamment « en appartement ». « Je veux surtout être écouté, il y a tellement de manières de vivre de sa musique dans la jungle de ce qui se fait« .

Article publié sur mini-logo-etudiantdeparis